En savoir plus

Je n’ai jamais été capable de choisir entre les chiffres et les lettres. J’ai buché mes cours de latin et potassé mes manuels de Pascal, j’ai acheté des livres et vendu des ordinateurs, et j’ai étudié l’histoire nord-américaine tout en enseignant un cours d’informatique. Je mets à profit cette double compétence chez MacGeneration, où je travaille comme journaliste spécialisé depuis 2009.

Je veux aider nos lecteurs à comprendre le monde technologique qui les entoure, en traversant l’écran de fumée de la communication des marques avec des tests exigeants et des guides pratiques. Mais je veux aussi les aider à comprendre comme le présent façonne le futur, en menant un travail de veille et d’analyse des technologies les plus prometteuses.

Ces derniers mois, je me suis ainsi intéressé aux évolutions des réseaux de télécommunication, aux enjeux de la green tech, ou encore aux effets sociaux de la santé connectée. Lorsque je ne publie pas sur nos sites, j’écris des manuels informatiques, et lorsque je n’écris pas du tout, je travaille au développement de nos futurs sites et services.


J’ai enseigné les nouvelles pratiques journalistiques à l’Université Lumière-Lyon 2 de 2013 à 2017, et je reste membre du conseil de perfectionnement de l’Institut de la communication. Avec l’association Reporters solidaires, je m’investis dans la formation de journalistes en Afrique francophone, notamment par l’enseignement des techniques des métiers de l’information à l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso.


Par le passé, j’ai été membre du groupe CORAM conjoint à l’EHESS et à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Je poursuis aujourd’hui, quoiqu’à un train de sénateur, mes recherches sur l’immigration francophone dans les Prairies canadiennes. À ce titre, je suis chercheur associé au Centre de recherches d’histoire nord-américaine de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et membre de l’Association française d’études canadiennes.


Enfin, et peut-être surtout, j’ai la chance de vivre avec une femme qui supporte mon sale caractère, soutient ma passion pour les stylos plume et la photographie, et excuse mes fausses notes à la guitare.