← Anthony Nelzin-Santos

En savoir plus

À propos

Je n’ai jamais été capable de choisir entre les chiffres et les lettres. J’ai potassé le latin autant que le Pascal, acheté des bouquins comme vendu des ordinateurs, et étudié l’histoire nord-américaine tout en enseignant un cours d’informatique.

Je mets à profit cette double compétence chez MacGeneration, où j’observe l’évolution des « nouvelles » technologies depuis 2009. Après avoir pondu des milliers de brèves, je me consacre désormais à l’écriture d’analyses et d’enquêtes, ainsi qu’à la réalisation de tests. Je suis l’auteur de douze manuels informatiques.

J’enseigne les nouvelles pratiques journalistiques à l’Université Lumière-Lyon 2 depuis 2013. Membre de l’association Reporters solidaires depuis 2016, je m’investis dans la formation de journalistes en Afrique francophone, notamment par l’enseignement des techniques des métiers de l’information à l’Université polytechnique de Bobo-Dioulasso.

Par le passé, j’ai été membre du groupe CORAM (EHESS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et chercheur associé au Centre de recherches d’histoire nord-américaine (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne). Je poursuis aujourd’hui, quoiqu’à un train de sénateur, mes recherches sur l’immigration francophone dans les Prairies canadiennes.

Enfin, et peut-être surtout, j’ai la chance de vivre avec une femme qui supporte mon sale caractère, soutient ma passion pour la photographie, et excuse mes fausses notes à la guitare.

CV

Je reçois plusieurs fiches de paie à la fin du mois, mais je considère mes différentes activités comme une suite d’engagements me permettant de satisfaire pleinement mes diverses passions. Si vous tenez absolument à connaitre mes états de service, consultez mon profil LinkedIn. Si vous pensez que j’aimerais travailler avec vous, n’hésitez pas à me contacter.

Déclaration d’éthique et de conflits d’intérêts

Commune en Amérique du Nord, la déclaration d’éthique et de conflits d’intérêts est rare en France. Je suis très favorable à cet exercice : si la presse est un quatrième pouvoir, alors elle doit être tenue à la même exigence de probité que les trois autres. Voici donc ma propre déclaration.

Je suis un journaliste très spécialisé : je vois les évolutions du monde de l’informatique à travers les réussites et les échecs d’Apple. Pour autant, je ne confonds jamais journalisme et communication, et je le dis de manière d’autant plus assurée que j’ai évolué des deux côtés du miroir. Bien avant d’avoir obtenu ma carte de presse, j’ai travaillé pendant 18 mois sur la communication d’Apple France à destination du monde de l’éducation, avec l’agence Route 66 Média. Je n’ai plus de lien financier avec ces deux sociétés, et si vous voulez tout savoir, j’ai décliné l’offre qui m’avait été faite de renouveler mon contrat.

J’adhère pleinement à la charte d’éthique professionnelle des journalistes du SNJ. Je refuse catégoriquement de participer à l’élaboration de contenus dits « publirédactionnels ». Je ne suis pas un grand amateur de voyages de presse, et préfère couvrir évènements et salons professionnels à mes (notes de) frais. Il m’est plus difficile d’éviter les (petits-)déjeuners de presse, qui remplacent de plus en plus fréquemment les traditionnelles conférences, mais je fais en sorte que la qualité du café n’influence pas la teneur de ma couverture.

Je refuse les cadeaux d’une valeur non négligeable, et renvoie systématiquement les produits que je teste. Cette dernière règle souffre de deux exceptions :

Enfin, je ne détiens pas d’actions Apple, ni d’aucune autre société des secteurs qui m’intéressent. Je ne sais pas si mes produits d’épargne contiennent des valeurs technologiques, a fortiori lesquelles.

Mentions légales

Ce site est édité à titre non professionnel. Sa publication est dirigée par Anthony Nelzin-Santos. Son hébergement est assuré par Scaleway.

Sauf mention contraire, les contenus publiés sur ce site sont mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International.